Memento Mori

Publié le par Bifsteak

memento-mori.jpgCe livre se présente comme un recueil de pensées, un labyrinthe de paragraphes qui nous dessinent la carte d'un cerveau. Proche du journal, ce livre n'a rien de comparable avec Requiem des Innocents ou Partage des Vivants, il n'est certainement pas celui qui nous montre mieux le style incisif de l'auteur, mais il évoque très bien le personnage et son tournant poétique. Souviens-toi que tu vas mourir : c'est un appel à la lutte, à la vie sans concession, car "ce qui n'est pas passion est mort" pour Louis Calaferte.

"Quelle inimaginable imprudence, quel défi au destin que de laisser partir loin de soi les êtres qui vous sont chers. C'est comme si on déverrouillait soi-même les cadenas de l'enfer. Nous portons la responsabilité de tout ce qui peut en pareil cas se produire de funeste. Il n'y a qu'une manière de vivre à l'abri, protégé de tous risque: dans une soigneuse réclusion, queque chose comme une cavité profonde recouverte d'une pierre pesante. Il faut choisir: ou l'enfouissement, ou la peur."

Memento Mori, Louis Calaferte, 1988.

Commenter cet article