Guadalupe Nettel

Publié le par Bifsteak

guadalupe-nettel.jpgAujourd'hui... Guadalupe Nettel est invitée par le Centre Régional des Lettres de Basse-Normandie. Je me suis empressé de dénicher un livre de cette auteure mexicaine et de le lire bien entendu. Les Jours fossiles se présentent sous la forme d'un recueil de nouvelles. Chacune de ses nouvelles évoque ces traces que laissent les corps, larmes, urine, sperme, suçons, menstruations. Autant de prétextes pour parler de corps et d'amour. En voici un extrait:

"Le plus naturel aurait été, peut-être, de la réveiller, s'excuser, expliquer sa réaction, voire lui suggérer de l'aider à reconstruire la rencontre. Mais il n'osa pas. Sans terminer la tartine qu'il avait posée sur le plateau, il alluma une cigarette et continua à boire par gorgées son café, amer comme un petit châtiment."

Les Jours fossiles, Guadalupe Nettel, 2002.

Et Guadalupe Nettel est passée, humble et timide, moi aussi, et j'ai rougi, et j'ai réussi à décrocher quelques mots. Elle est partie en remuant la main, en disant "adios". Et je suis tout chose.

Commenter cet article