Modillons

Publié le par Bifsteak

le-journal-d--une-femme-de-chambre.jpg"L'église de Port-Lançon est connue des archéologues et des touristes. C'est un des édifices religieux les plus intéressants de cette partie de la Normandie, où il en existe tant d'admirables... Sur la façade occidentale, au-dessus d'une porte centrale, en ogive, une rose s'épanouit, délicatement portée sur une arcature trilobée, à jour, d'une grâce et d'une légèreté infinies. L'extrémité du bas-côté septentrional, que longe une obscure venelle, est décorée d'ornementations plus touffues et moins sévères. On y remarque beaucoup de personnages singuliers, à face de démon, des animaux symboliques et des saints pareils à des truands, qui, dans les dentelles ajourées des frises, se livrent à d'étranges mimiques... Malheureusement, la plupart sont décapités et mutilés. Le temps et la pudeur vandalique des desservants ont successivement endommagé ces sculptures satiriques, joyeuses et payardes comme un chapitre de Rabelais..."

La suite de l'histoire, rapportée par Octave Mirbeau, met en scène une dévôte paroissienne, choquée par la présence d'un saint au phallus énorme sur un modillon, un prêtre armé d'un marteau et d'un burin, et une deuxième paroissienne qui, ayant trouvé le membre de pierre et le prenant pour une relique, chéri et embrasse la sculpture sainte...

Le Journal d'une femme de chambre, Octave Mirbeau, 1900.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Claudine 06/11/2006 08:39

Héhé, tu possèdes aussi les classiques !

Bifsteak 09/11/2006 12:18

Eh oui! Attention, à venir un petit article sur "Mephistophela", un livre de Catulle Mendès de 1890, sublimissime!!