Bombes

Publié le par Bifsteak

alamogordo.jpg
"Quelque part dans la zone commerciale de Rungis, sur un parking désert, Andreas a confectionné plusieurs cocktails Molotov. En fait, il a fait mieux: il a fabriqué plusieurs petites bombes au napalm artisanales, en mélangeant simplement du détergent à l'essence. Cet acte aggravant est ce qui lui a valu le verdict implacable de la justice, plus tard."

Les racines du mal, Maurice Dantec, 1995.

"C'est drôle, a-t-elle repris après un instant de silence, un de ces deux amis m'a dit  qu'il y a longtemps, un penseur russe avait écrit que les patrons d'hypermarchés vendaient de tout, même les produits pour faire brûler instantanément les hypermarchés, la citation n'était pas rigoureusement exacte mais enfin c'était à peu près ça, il y avait là comme une contradiction que les patrons d'hypermarché devraient bien payer un jour."

Deux noires et une blanche, Frédéric Krivine, 1994.

"Les livres sont peut-être de redoutables bombes à retardement..."

La sirène rouge, Maurice Dantec, 2002.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Danielle 05/03/2008 15:43

Bonjour ! un ptit coucou ! bon mercredi ! bisous ! 

SysTooL 13/12/2007 16:55

Citer deux fois Dantec quand on parle de bombes... oui! C'est normal! :-) Remarque, j'ai pas lu ces deux, uniquement "Babylon Babies" que j'avais bien aimé malgré quelques longueurs, et "Villa Vortex" dont j'ai avortex... euh, avorté la lecture avant la moitié... :-(Content de te lire!SysT

Bifsteak 22/12/2007 13:35

Hello; je n'ai pas lu ceux-là, mais je dois avouer que la Sirène rouge, malgré sa forme peu conventionnelle pour un Série Noire (plus de 600 pages...) reste très "classique"  dans le style et du coup très abordable... On est encore loin du Dantec disjoncté... A bientôt doc!